Passer au contenu principal
Cpl (retraitée) Julie Marcotte

Cpl (retraitée) Julie Marcotte

« Le programme Sans Limites a influencé ma vision des sports adaptés. Maintenant, je veux montrer à tout le monde ce que peuvent faire les personnes blessées. »

En 1997, Julie Marcotte s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes en tant qu’artilleuse. Un an plus tard pendant une formation, Julie a subi une chute massive entraînant deux fractures vertébrales. Même si elle a servi six ans de plus, les effets de ses blessures sont devenus trop importants et elle a dû être libérée pour des raisons médicales.jmarcotte_3.jpg
 
Julie a passé les années suivantes à chercher ce que serait sa prochaine étape, une carrière dans laquelle elle pourrait s’épanouir et retrouver la passion qu’elle ressentait avant de s’enrôler dans les FAC. La réalité de sa libération alors qu’elle faisait face à des blessures débilitantes a été une période sombre pour Julie, qui a lutté avec des sentiments d’abandon, comme beaucoup le font. En 2016, pendant qu’elle était sur les réseaux sociaux, elle a lu un message d’un ami à propos de Sans Limites. Ceci a piqué l’intérêt de Julie et a marqué le début de son parcours avec Sans Limites. Après avoir présenté une demande au programme, elle est devenue l’une des 30 représentantes de Sans Limites à participer aux Jeux Invictus 2017, qui se sont tenus à Toronto. Son expérience avec les Jeux l’aiderait non seulement à se rétablir, mais aussi à influencer son avenir.
 
Julie s’était intéressée à la photographie toute sa vie, mais ce n’est que lors de sa participation aux Jeux Invictus qu’elle a réalisé à quel point une photo pouvait être puissante. Une image vaut mille mots et l’image d’un athlète en pleine compétition ne pourrait pas se sentir plus puissante. Remarquant l’intérêt de Julie, un photographe de Sans Limites l’a encouragée à suivre un cours de photographie. Très hésitante, Julie a quand même fait le saut et est allée à l’école de photographie au Collège MARSAN.

jmarcotte_2.jpgMaintenant, Julie combine son expérience de guérison dans le sport avec son amour pour la photographie, faisant une nouvelle carrière pour elle-même dans la photographie sportive adaptative. En collaboration avec le photographe qui l’a encouragée à prendre des cours de photographie, Julie a récemment passé la semaine à capturer le camp de préparation pour les Jeux Invictus d’Équipe Canada La Haye 2020. C’était un moment plein d’émotions. Elle savait, grâce à son expérience en 2017, que ce serait une expérience qui changerait la vie des concurrents et était ravie d’avoir l’occasion de saisir le moment.
 
« J’ai la chair de poule pour eux. Ils ne savent pas ce qui s’en vient, mais moi oui. »

Ce sont les sentiments de Julie alors qu’elle regardait Équipe Canada s’embarquer pour les Jeux Invictus de La Haye 2020.

Avec l’aide de Sans Limites, Julie a non seulement trouvé la communauté qu’elle désirait et le soutien de ceux qui étaient aux prises avec une maladie ou une blessure, mais elle a trouvé un nouvel objectif.

Vous pouvez suivre le travail de Julie à Mission Photographie.

Cpl. Retired Gina Pinangat

En savoir davantage
Top Haut