Cplc Mark Hoogendoorn
Tous les témoignages

Cplc Mark Hoogendoorn

Je continue de servir à titre de sapeur de combat malgré ma blessure.

Le 31 juillet 2010, en Afghanistan, alors que je cherchais des engins explosifs improvisés, j'ai perdu ma jambe gauche. Après de nombreuses opérations chirurgicales en Afghanistan, en Allemagne et à Ottawa, je me suis retrouvé en réadaptation au centre de réadaptation d'Ottawa.

Alors que j'étais en réadaptation, j'ai été approché par un militaire, qui m'a suggéré de m'adresser au programme Sans limites. Avant que j'aie la chance de le faire, un représentant du programme a effectué une visite au centre de réadaptation, pour rencontrer quelques-uns d'entre nous qui avions été blessés à peu près à la même période. En parlant aux représentants du programme et à mon équipe médicale, j'ai été rapidement convaincu que je devais m'inscrire au camp de ski du programme Sans limites au mont Washington, en Colombie-Britannique. J'ai été impressionné de voir ce que l'équipe du programme Sans limites avait préparé avec la Vancouver Island Society for Adaptive SnowSports. On m'a montré, ainsi qu'à d'autres militaires blessés, comment réaliser toutes les choses que nous croyions ne plus pouvoir faire.
Je n'avais jamais fait de la planche à neige de ma vie, mais je me suis dit : « Tiens, pourquoi pas, ce n'est pas comme si j'ai une expérience à laquelle le comparer. » J'ai été conquis, et, à la fin de la semaine, j'avais trouvé mon nouveau sport d'hiver préféré.

Depuis lors, j'ai eu l'occasion de participer à d'autres activités, et le programme Sans limites m'a fait découvrir mon potentiel et m'a aidé à voir au–delà de ce que je percevais comme une invalidité majeure. Chaque année, je continue d'améliorer mes habiletés, et, maintenant, je reçois les services
d'entraîneurs de sports adaptés chez moi. J'ai eu l'occasion également de passer du temps avec un recruteur paralympique et j'espère faire partie un jour de l'équipe paralympique canadienne de planche à neige.

Le soutien que j'ai reçu ne s'est pas arrêté là! Le programme Sans limites m'a également fait connaître le golf, qui est un autre sport que je n'avais jamais pratiqué, mais que j'avais toujours voulu essayer. Après avoir participé à un camp de golf, je savais que j'avais trouvé mon sport d'été préféré. Je suis fier
d'avoir été choisi pour représenter le programme Sans limites au sein du premier groupe de Canadiens à prendre part au camp de golf St. Andrews Legacy en Écosse. C'est une occasion unique de jouer au golf sur le prestigieux Old Course à St. Andrews et sur plusieurs autres terrains de golf magnifiques de l'Écosse.

Le programme Sans limites a été rien de moins qu'extraordinaire pour moi et représente une partie importante de mon rétablissement. Il a également joué un rôle essentiel dans mon retour au service actif complet dans les Forces armées canadiennes.

cplc Mark Hoogendoorn
Tous les témoignages

Dr. Steve Daniel, Sgt (Retired)

En savoir davantage
Top Haut